dimanche 2 août 2015

Une dernière petite visite suivie d'une soirée d'enfer !

En me réveillant ce matin-là, j'avoue que j'avais vraiment la flemme de faire quoi que ce soit. Seulement, je savais que je serais obligée de sortir. La raison : je n'avais plus de démaquillant et il m'en fallait encore pour ce dernier soir. C'était un peu la poisse et je craignais vraiment de ne pas réussir à en trouver. Je me suis donc forcée un peu et je suis sortie. Avant de faire le tour des magasins, j'ai été voir Yanaka reien, le plus grand cimetière de Tokyo. Cela peut paraître un peu glauque, mais d'une manière général j'aime bien ce genre de lieu. Les tombes sont souvent très belles et même en Suisse il m'arrive de me balader dans les cimetières. Mais bon, celui-ci est quand même sacrément impressionnant. Sa superficie est telle que je n'ai pas eu le courage de tout voir. Néanmoins, j'ai apprécié ma promenade, observant les sépultures et la nature qu'il y avait autour. Vous verrez d'ailleurs sur les photos que celle-ci sont très différentes de celle qu'on a en Europe. Je ne serais pas expliquer tous les codes qu'il y a derrière par contre. Après cela, je suis monté dans un train de la Yamanote line et j'ai réfléchi à dans quel endroit je pourrais trouver du démaquillant. Je suis finalement descendue à Ikebukuro. Je me rappelais avoir vu un centre commercial à la sortie de la station. Par contre, je suis bien entendue sortie du mauvais côté... Le stress commence à monter un peu, puis je tombe sur une boutique qui vend des trucs en tout genre. J'y entre, je vois des shampoings et je me rapproche, me disant que ça doit pas être très loin et là, je vois un petit flacon sur lequel est marqué : « Cleaning Oil » de la marque KOSÉ. J'ai été vraiment soulagée et je l'ai tout de suite acheté. Par la suite, j'ai décidé d'aller manger un petit truc avant de rentrer. J'ai goûté du karaage, plus communément appelé poulet frit. Alors, c'était bon mais... Trop gras pour mon pauvre petit estomac, j'ai pas osé finir de peur de le vomir.

Bref, je suis finalement revenue à la maison vers 16 heure afin de pouvoir me poser un peu avant de me préparer pour ce soir. En effet, Momoko nous a invité, moi et Henrique, à aller dans un izakaya. Nous avions rendez-vous devant le macdo de la station Machiya à 18h30. Une fois que nous nous sommes retrouvés, nous somme partis en direction de Omote-sando. Arrivé à l'izakaya, nous avons commandé de quoi boire en attendant les autres. Environ 15 minutes plus tard, Yuya, l'ami de Momoko, Tomoko et 2 espagnoles (dont je ne me souviens pas du nom) ont débarqué. La soirée a pu débuter et je vous assure qu'il y avait de l’ambiance. Ça faisait un moment que je n'avais pas fait la fête comme ça et j'ai trouvé cela vraiment fun. J'ai également trouvé agréable qu'on accepte le fait que je ne bois pas d'alcool. Par la suite, Yuya a proposé qu'on aille faire un karaoké. Nous avons réservé pour 1 heure, et franchement, en comparaison à ma dernière expérience, ce fut l'éclate ! J'ai chanté Fly me to the moon (je sais pas le nom de l'artiste, mais c'est l'un des OST d'Evangelion), My way (Sex Pistols) et Ride (Lana Del Rey). À priori, je chante plutôt bien d'ailleurs, même si pour ma dernière chanson je n'avais plus de voix du tout. Après avoir chanter tous en cœur Hey Jude des Beatles, nous sommes retournés à la station de métro. Ayant bu beaucoup de Oolong, j'ai eu vraiment un besoin pressant et j'ai été aux WC de la station... Donc j'ai expérimenté les toilettes japonaises. Oui, celle où tu dois te mettre à croupi. C'était assez hard, mais tu fais pas ta difficile quand t'as grave envie de pisser. Enfin, petite commission à part, la soirée s'est finalement conclue et j'étais bien assez fatiguée pour bien dormir cette nuit. Finalement, ma dernière soirée fut vraiment la meilleure.

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Ce seau en bois sert à laver la tombe. C'est à la famille du défunt de le faire. En général, ils le font le jour de l'anniversaire de la mort ainsi que le jour du O-bon (fête des morts).

Yanaka reien

Yanaka reien

Un petit chat noir qui dormait par ici~

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Non, la bouteille au centre n'est pas un déchet mais belle et bien une offrande. Il est courant de mettre de la nourriture ou boisson que le défunt aimait sur sa tombe.

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Yanaka reien

Gyoza (super bon au passage)

Karaage

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

Ikebukuro

À l'izakaya~

Comme vous pouvez le constater, je suis très originale au niveau de la pose. xD

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Karaoké~

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire