vendredi 31 juillet 2015

Les jeudi sont des jours maudits au Japon...

En tout cas pour moi. La semaine dernière, je m'étais perdue plusieurs fois, puis j'étais tombée sur un pervers. Et bien aujourd'hui, j'ai fait pratiquement 3 heures de train jusqu'à Kawaguchi-ko dans le but d'aller voir le Fuji-yama, emblème du Japon et une fois arrivée au sommet de la plateforme panoramique : rien. Pas de Fuji, juste un gros tas de nuage. J'étais tellement déçue que je ne suis pas restée une minute de plus. Je suis redescendue directement jusqu'à la gare où j'ai pris le train pour retourner à Tokyo. Durant le trajet, j'avais vraiment envie de pleurer. J'étais fatiguée, j'avais le mal du pays, mal au ventre, les jambes qui brûlaient, j'avais faim, j'étais collante, j'en avais vraiment marre. Et puis arrivée à la gare de Shinjuku, je suis partie en quête d'une pharmacie afin de pouvoir apaiser les piqûres. Sauf qu'au Japon, trouver une pharmacie c'est la croix et la bannière : j'ai demandé à plein de passant mais rien à faire, je n'ai pas pu trouver une seule pharmacie. Puis les magasins ont commencé à fermer. J'ai abandonné l'idée de trouver une pommade, rentrant à la maison rejoindre un endroit plus chaleureux. Arrivée sur place, Yuriko a vu l'état de mes jambes et m'a demandé si c'était des piqûres de moustique. Comme j'étais incapable d'expliquer que c'était un autre type d'insecte, j'ai répondu oui. Elle m'a alors appliqué un produit sur les jambes. J'avoue que ça m'a pas mal brûlé sur le coup, mais au moins ça a commencé à dégonfler gentiment. J'étais un peu soulagée, puis j'ai parlé avec eux toute la soirée. Il y avait également la petite fille de Yuriko et Jin qui était là. Elle doit avoir 8-10 ans, quelque chose comme ça. Enfin, je savais que cette nuit-là, j'allais beaucoup dormir... Demain, j'improviserais ma journée, en espérant qu'elle soit bien meilleure.




Kawaguchi-ko


Le côté super mignon des emballages est l'une des raisons pour laquelle j'aime le Japon.

Pour une raison obscure, j'ai acheter plein de magasine hentai. Le vendeur a dû pensé que je suis vraiment une grosse perverse... Et il a surement pas tord.

Kamakura : la ville au mille et un lieux sacrés

Mauvaise nouvelle ce matin : il y a des orages aux environs du mont Fuji et je suis dans l’obligation d’annuler mon plan pour la journée. J’improvise donc une journée à Kamakura pour visiter des temples et sanctuaires. Yuriko et Jin pensaient que j’irais à la plage. Aller au Japon pour faire la bronzette ça me paraît quand même un peu gros, j’espère qu’il n’y a pas des gens qui font vraiment ça… Enfin, du coup, je suis partie pour 1 heure de train, musique dans les oreilles, plutôt fraîche. Durant le trajet, j’ai vu un groupe de « bad boy » qui avaient l’air tellement ridicule que j’en revenais pas. C’était une sorte de stéréotype de ce qu’on peut voir dans les manga, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire en les regardants. Enfin, le trajet a passé bien plus vite que je ne pensais et arrivé à Kamakura, j’ai décidé de suivre mon instinct. Et pour le coup, il ne m’a pas trompé, car après avoir traversée une rue de boutiques et restaurants, j’ai aperçu un grand tori indiquant l’entrée du Tsurugaoka Hachiman-gu. Ce sanctuaire est dédié à Hachiman, le dieu de la guerre. Le lieu vaut le détour honnêtement, néanmoins, je trouve le musée à l’intérieur bien petit, ça m’a déçue. Durant la visite, j’ai commencé à me sentir très mal à cause de l’humidité. Ma peau devenait collante et ma serviette commençait à devenir bien sale à force de m’essuyer. J’ai donc décidé d’aller dans un restaurant en espérant que l’air conditionnée puisse me mettre plus à l’aise. Ce fût heureusement le cas, par contre, je me suis vite retrouvée très mal à l’aise après avoir fait une erreur dans la façon de manger un plat. Une serveuse me l’a fait remarquer et tout le monde s’est retourné vers moi. Comme il s’agissait d’un restaurant très traditionnel, il n’y avait que des japonais. En bref, je me suis bien tapée la honte. Et pour en rajouter une couche, j’ai pas réussi à finir mon assiette… Vous comprendrez donc que je me sois vite enfuis très loin d'ici, à la recherche d’autre lieu sacré. Après avoir monté une longue pente, j’ai découvert un escalier menant à un petit temple : Enno-ji. Le lieu en soit est sympa : c’est petit, ça sent l’encens, il fait frais. Mais on peut pas prendre de photo à l’intérieur… Et il y a des caméras, donc n’essayez même pas de frauder. Vu les statues qui y étaient exposée, j’ai trouvé cela vraiment dommage. Ma dernière visite de la journée fut le fameux Kencho-ji. Ce lieu immense abrite plusieurs constructions toutes plus grandioses et belles les unes que les autres. Il s’agit du plus ancien temple d’obédience zen du Japon. Personnellement, je suis restée assise un bon moment à contempler l’un des jardins intérieurs. Bien que je sois mal dans mes vêtements, l’ambiance du lieu m’a envoûtée.


Sur le chemin du retour, je me suis arrêtée dans quelques boutiques, histoire d’y acheter des souvenirs. Il y a tellement de belles choses qu’on pourrait tout acheter. Heureusement, le prix force bien souvent à réfléchir sur ce l’on veut vraiment prendre ou non. Enfin, arrivée à la maison, j’étais vraiment claquée et je commençais à être fortement irritée par les brûlures que me donnaient ces piques d’insectes sur les jambes. Ma seule hâte était d’aller dormir mais je devais encore manger et prendre une douche. Je suis alors sortie fissa, direction Machiya où je me suis avalée une carbonara (parce que oui, au bout d’un moment le besoin de varier se fait sentir), puis j’ai été acheter un snack dans un konbini… Et là, bah j’ai pas su comment rentrer. J’avais envie de pleurer tellement j’en avais marre. Mais à la place, j’ai été demander de l’aide dans un Koban où un gentil policier m’a ramené jusqu’à chez moi. Maintenant, je vais enfin pouvoir me reposer un peu, car demain va être une longue et difficile journée.

Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

DES COCHONS TROP KAWAII !!

Kamakura

Tsurugaoka Hachiman-gu

Petite pâtisserie typique de Kamakura~

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Tsurugaoka Hachiman-gu

Si vous avez peur des insectes, le Japon n'est pas fait pour vous : celui-ci fait la taille de mon pouce !!

Kamakura

Dorayaki~

Tempura et soba froide.

Tsurugaoka Hachiman-gu

Kamakura

Enno-ji

Enno-ji

Enno-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

Kencho-ji

On les entend beaucoup en été ici, je vous présente la cigale~ 

Kamakura

Ceux qui ont joué à Ace Attorney sauront pourquoi je me suis extasiée devant ceci. ;)

Par contre vu le prix pour faire un collier, j'ai renoncé à faire le même que Maya...

Kamakura

Kamakura

Voici l'état de mes jambes suite aux piqûres de mouche... Vous comprenez pourquoi je suis irritée ?

Ces trucs sont vraiment trop trop bon !!

Petits souvenirs de Kamakura~